Rencontre avec Jenny Gutmann, photographe professionnelle

Avant la conférence organisée au Centre culturel de Soumagne dans le cadre de la Biennale « Les Saisons de la Photographie« , la classe de photographie de Frédéric Lambert a pu découvrir en novembre dernier le travail de Jenny Gutmann et partager avec l’artiste un long moment d’échange.

Photo: Claude Leroy

Jenny Gutmann est une jeune photographe professionnelle originaire des cantons de l’Est, à l’écriture photographique singulière, mystérieuse et mélancolique. Diplômée de l’école supérieure des Arts de Saint-Luc à Liège, aujourd’hui également enseignante de la photographie, elle développe un univers angoissant et paisible qu’elle a nommé « Melancholia ».

Ses explications sur la technicité de certaines photos et les astuces qu’elle nous a donnés ont été d’un grand intérêt et ont démontré à quel point la photo est un art à part entière.

Usant de techniques diverses; clichés superposés, pris derrière une vitre, de mouvements de l’appareil lors de la prise de vue, d’éclairage à la lampe de poche parfois avec filtre de couleurs ou optant pour le clichés en noir et blanc, Jenny Gutmann nous a fait visiter son monde, sa vision et son interprétation des choses grâce à ses recherches de couleurs, de jeux de lumière et de superpositions.

Photo : © Jenny Gutmann

 

 

Une photo a fortement impressionné ; celle d’un homme nu sur un rocher : sujet très net, on croirait voir le corps en relief et pourtant inaccessible…. Sur d’autres le regard des personnes est troublant; il exprime l’inquiétude.

S’il ne fallait retenir qu’un seul enseignement,  nous épinglerons que seule la pratique constante et assidue nous permettra de nous améliorer.

Merci à Jenny de nous avoir permis d‘apprécier et de comprendre la composition de son art grâce à ses explications claires et concises prodiguées avec gentillesse, compréhension et simplicité.

 

Pour en découvrir plus sur l’artiste : www.jennygutmann.net

 

Jenny Gutmann entourée de quelques étudiants en photographie.

Photo : © Frédéric Lambert

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *